guerreaucanada

guerreaucanada

contribution canadienne à la bataille d’Angleterre

Les aviateurs, que Churchill appelle le petit nombre, comprennent 2 353 pilotes et hommes d’équipage aérien de la Grande-Bretagne et 574 d’outre‑mer. Tous effectuent au moins une sortie opérationnelle autorisée avec une unité admissible de la Royal Air Force ou de l’aéronavale entre le 10 juillet et le 31 octobre. Ils reçoivent l’agrafe de la bataille d’Angleterre en plus de l’étoile 1939‑1945.

On retrouve des Polonais, des Néo‑Zélandais, des Canadiens, des Tchèques, des Australiens, des Belges, des Sud‑Africains, des Français, des Irlandais, des Américains ainsi qu’un Jamaïcain, un Rhodésien du Sud et un aviateur du protectorat palestinien.

Cinq cent quarante‑quatre d’entre eux perdent la vie.


Le Commandant d’aviation Ernest McNab, commandant du 1er Escadron (canadien) de l’ARC, devant un Hawker Hurricane I à Northolt (Angleterre), le 12 septembre 1940.

On estime que plus de 100 Canadiens participent à la bataille d’Angleterre, dont 23 meurent au combat. Un escadron de l’Aviation royale du Canada prend part à la Bataille : le 1er Escadron (canadien), composé de pilotes d’une unité de la Force régulière et d’une unité auxiliaire, qui est mis en service le 17 août 1940. On l’appelle canadien pour le distinguer du 1er Escadron de la RAF, mais en février 1941, il devient le 401e Escadron.

Trois membres du 1er Escadron (canadien) reçoivent la Croix du service distingué dans l’Aviation en reconnaissance de leurs efforts au cours de la bataille d’Angleterre : le Commandant d’aviation Ernie McNab, son commandant adjoint, le Capitaine d’aviation Gordon Roy McGregor, et le Lieutenant d’aviation Dal Russel.


Douglas Bader, 1940

Les aviateurs du pays combattent également au sein du 242e Escadron canadien de la RAF, qui est composé en grande partie, mais pas exclusivement, de Canadiens. Il est dirigé par le Commandant d’escadron de la RAF Douglas Bader durant la bataille d’Angleterre. (Le Cmdt avn Bader est passé à l’histoire de la Force aérienne, lui qui perd ses deux jambes lors d’un accident de vol en 1931; il réussit à se réenrôler dans la RAF au moment du déclenchement du conflit et il demeure en service jusqu’en 1946. Il est notamment abattu et fait prisonnier de guerre. Il réussit même à s’évader à une occasion.)


Le Lieutenant d’aviation Blair Dalzell Dal Russel. Le Lt avn Russel est membre du 1er Escadron (canadien). Il reçoit la Croix du service distingué dans l’Aviation, l’Ordre du service distingué et la Croix de guerre.

De nombreux autres Canadiens sont membres d’autres escadrons de la RAF – ainsi que du Bomber Command et du Coastal Command – et soutiennent les opérations visant à empêcher l’invasion allemande. Un nombre indéfini font partie du personnel de piste et permettent aux chasseurs de continuer de décoller.

Selon Halliday, le personnel de piste qui assure l’entretien des Hurricane du 1er Escadron (canadien) affronte parfois les feux de l’ennemi et travaille généralement sous pression. Il reçoit une reconnaissance tardive en juin 1942 lorsque le Sergent de section John R. Burdes reçoit la Médaille de l’Empire britannique et que le Sergent de section Cecil M. Gale est cité à l’ordre du jour.


Un aviateur non identifié fait le plein d’un Hawker Hurricane I du 1er Escadron (canadien) de l’ARC, le 6 octobre 1940 à Northolt (Angleterre).

Le texte de la citation de Gale mentionne notamment : Travaillant dans des conditions éprouvantes, il maintient l’escadron d’avions avec compétence. En raison de l’activité opérationnelle intensive à la fin d’août et en septembre, l’équipe de maintenance – Air doit travailler à plein régime. Souvent, le Sgt s Gale commence à s’acquitter de ses fonctions très tôt le matin et termine tard la nuit. Il fait en sorte qu’un nombre suffisant d’avions soient prêts à décoller en tout temps. Le remplacement des pilotes expérimentés constitue un défi de taille tout au long de la bataille, surtout au début. Plus tard, cela devient moins difficile, mais les pilotes s’épuisent et leurs remplaçants ont moins d’expérience.

Selon l’histoire officielle de l’ARC, au cours des 10 derniers jours d’août le Fighter Command perd 231 pilotes, c’est‑à‑dire près du quart de son effectif initial, et 60 % de ces pertes sont des aviateurs aguerris qui ne peuvent être remplacés que par des novices à peine sortis des unités d’entraînement opérationnel. Plus le temps passe, moins il y a de pilotes expérimentés qui s’envolent. Pendant que les pilotes prennent de l’expérience sur le terrain, ils ont des chances d’être tués, blessés, épuisés mentalement ou encore promus au sein d’un autre escadron.

La bataille d’Angleterre n’aurait pu être remportée sans la contribution d’un autre Canadien : Max Aitkin, Lord Beaverbrook.


Max Aitkin, Lord Beaverbrook.

Churchill nomme Lord Beaverbrook, un magnat de l’industrie de la presse, au poste de ministre de la Production d’aéronefs en mai 1940. Il se lance dans une série de changements et d’innovations qui irritent la haute direction du ministère de l’Air, mais qui augmentent considérablement la production de chasseurs pour l’effort de guerre. Il ne tient nullement compte des habitudes agréables de lenteur en temps de paix, affirme Stokesbury. Les gestionnaires d’usine et les officiers supérieurs de la Force aérienne en viennent à le détester, mais sans lui, ou quelqu’un de tout aussi acerbe, on peut difficilement voir comment les Britanniques auraient pu résister tout l’été. Il fournit un nombre sans cesse grandissant d’avions, de sorte que malgré les pertes qui dépassent largement 100 % des forces, la RAF est plus forte à la fin de la bataille qu’au début.

Au cours des mois précédant la nomination de Beaverbrook, 256 chasseurs sont produits. En septembre, mois crucial, à l’époque où les pertes de la RAF sont au zénith, le système de Beaverbrook permet de produire 465 chasseurs.

Maintenant, devant l’échec imminent du plan nazi d’invasion de l’Angleterre, une autre contribution canadienne essentielle à la guerre aérienne commencera à porter ses fruits.

À la fin de la bataille d’Angleterre, les premiers jeunes pilotes, observateurs et tireurs sortent des écoles du Plan d’entraînement aérien du Commonwealth britannique au Canada, explique Leslie Roberts. Ils déferleront bientôt sur le champ de bataille.

Les Canadiens en service

Il est pour le moins difficile de déterminer avec exactitude combien de Canadiens participent à la bataille d’Angleterre. Selon les sources consultées, il y en aurait 88, 103 ou 112. Une partie du défi est dans le calcul du nombre de Canadiens, parce qu'il y a un problème de définition en ce qui concerne qui était un Canadien en 1940, explique le Dr Steve Harris, historien en chef de la Défense nationale.

Toutefois, les sources semblent convenir que 23 Canadiens meurent au cours de cette bataille.

Le tableau d’honneur de la Royal Air Force fait état des personnes qui perdent la vie durant la bataille, de même que celles qui sont tuées ou meurent plus tard pendant la guerre et celles qui survivent jusqu’à la fin du conflit – ainsi que les escadrons dont ces membres font partie. Il comprend 88 Canadiens.


Un des derniers anciens combattants canadiens de la bataille d’Angleterre toujours vivant, le Capitaine d’aviation Robert Alexander Butch Barton fait partie des 41e et 249e escadrons de la RAF pendant la bataille d’Angleterre. Il reçoit la Croix du service distingué dans l’Aviation (DFC) en reconnaissance de ses actions durant la bataille d’Angleterre ainsi qu’une barrette à la DFC l’année suivante. Il reçoit également l’Ordre de l’Empire britannique. En 1959, il prend sa retraite à titre de commandant d’escadre de la RAF et revient au Canada.

Le monument de Londres qui commémore la bataille d’Angleterre porte cependant les noms de 112 Canadiens. Pourtant, le tableau d’honneur de la RAF semble mentionner les noms de trois personnes qui ne figurent pas sur ce monument.

La liste ci‑dessous, qui n’est pas un répertoire définitif et exact des Canadiens qui ont pris part à la bataille d’Angleterre, comprend donc 115 noms. L’escadron et l’état des aviateurs sont indiqués si cette information se trouve.

Grade initiales nom                   Escadron             état     

Lt avn C.I.R. Arthur                   inconnu          inconnu


Lt R.S. Baker-Falkner                 inconnu        inconnu

Capt avn R.A. Barton                  inconnu        inconnu

SWlt P.H. Beake                             64e              a survécu

Lt avn E.W. Beardmore              1er Cdn         a survécu


Slt R.W.G. Beley                          151e                        tué bataille Angleterre


Slt J. BENZIE                              242e               tué bataille Angleterre

Capt avn H. P. Blatchford          17e /157e        tué bataille Angleterre


Slt C. R. BONSEIGNEUR          257e              tué bataille Angleterre

Lt avn J. G. BOYLE                    41e                          tué – bataille d’Angleterre

Lt avn E. C. BRIESE                    1er Cdn        a survécu   (Son nom figure sur le

                                                                             tableaud’honneur de la RAF, mais

                                                                             pas sur le monument de la bataille

                                                                            d’Angleterre)

Lt avn E.P. BROWN                    1er Cdn        a survécu                              

Capt avn M. H. BROWN             1er                         tué

Slt M. K. BROWN                        242e                     tué


Slt J. BRYSON                           92e                             tué – bataille d’Angleterre

Slt P. BYNG–HALL                  inconnu           inconnu

Slt A. R. McL CAMPBELL      54e                             a survécu

Slt N. N. CAMPBELL               242e                          tué – bataille d’Angleterre


Slt (M) J. C. CARPENTER      (aéronavale)   tué – bataille d’Angleterre

Lt avn J. C. CARRIERE            inconnu         inconnu

Slt G. C. T. CARTHEW             253e / 145e        a survécu

Lt avn E. F. J. CHARLES          54e                            a survécu

Slt J. A. J. CHEVRIER              1er                               a survécu

Lt avn G. P. CHRISTIE             inconnu          inconnu

Slt B. E. CHRISTMAS               inconnu          inconnu

Slt A. C. COCHRANE               257e                 tué   

Slt W. C. CONNELL                 inconnu           inconnu

Slt G. H. CORBETT                  66e                               tué – bataille d’Angleterre

Capt avn V. B. CORBETT        1er Cdn            a survécu

Slt M. C. CORNER                     inconnu         inconnu

Lt avn L. E. CRYDERMAN      242e                          a survécu


Slt W. A. CUDDIE                      46e                           tué   

Capt avn R. W. DENISON         inconnu        inconnu

Capt avn J.P. J. DESLOGES     1er Cdn         a survécu

Slt R. H. DIBNAH                        inconnu       inconnu

Lt avn N. D. EDMOND               615e                      tué – bataille d’Angleterre


Slt H. D. EDWARDS                  92e                            tué – bataille d’Angleterre

Lt avn R. L. EDWARDS            1er Cdn          tué – bataille d’Angleterre

Lt avn A. L. EDY                         inconnu        inconnu

Slt F. R. C. Elger                          248e                       a survécu

Slt G. J. ELLIOTT                      607e                       a survécu

Cmdt A. W. FLETCHER            inconnu        inconnu


Slt E. G. FORD                           232e / 3e                tué   Difficile de savoir s’il est citoyen

                                                                             britannique ou canadien

Slt C. G. FRIZELL                    257e                           a survécu

Slt R. C. FUMERTON               32e                  a survécu


Capt avn L. M. GAUNCE           615e                       tué

Cmdt avn J. A. G. GORDON      151e              tué

Lt avn R. D. GRASSICK              242e                     a survécu  

Capt avn H. R. HAMILTON        85e                        tué – bataille d’Angleterre

Lt avn B. A. HANBURY               inconnu       inconnu

Capt avn T. P. HARNETT           219e                      a survécu

Lt avn J. S. HART                         602e / 54e         a survécu

Slt N. HART                                   242e                     tué   

Slt D. A. HEWITT                        501e               tué -bataille d'Angleterre  

Lt avn F. W. HILLOCK               inconnu      tué – bataille d’Angleterre

Slt G. R. A. Howley                       141e                    Son nom apparaît sur le tableau

                                                                      d’honneurde la RAF, mais pas sur le 

                                                                      monument de la bataille d’Angleterre

 Lt avn G. HYDE                        1er Cdn         a survécu


Slt J. T. JOHNSTON                  151e                        tué – bataille d’Angleterre   

Cmdt avn J. A. KENT                303e               a survécu  


Lt avn J. W. KERWIN              1er Cdn           mort

Sgt J. R. KILNER                      inconnu          inconnu    

Slt J. E. P. LARICHELIERE   213e                          tué – bataille d’Angleterre

Slt J. B. LATTA                        242e                            tué

Lt avn R. G. LEWIS                1er Cdn             tué

Lt avn T. B. LITTLE               1er Cdn             tué


Lt avn P. W. LOCHNAN           1er Cdn          tué

Sgt R. H. LONSDALE                inconnu         inconnu

Cmdt avn J. R. MacLACHLAN  inconnu       inconnu

Slt J. B. McCOLL                       inconnu         inconnu

Capt avn G. R. McGREGOR   1er Cdn            a survécu

Slt W. L. McKNIGHT               242e                            tué

Capt avn E. A. McNAB             1er Cdn / 111e     a survécu

Lt avn W. B. MacD. MILLAR inconnu          inconnu

Slt J. A. MILNE                         inconnu          inconnu

Slt H. T. MITCHELL               inconnu           inconnu

Lt avn H. de M. MOLSON      1er Cdn             a survécu

Lt avn W. H. NELSON            74e                                 a survécu

Lt avn A. D. NESBITT            1er Cdn              a survécu

Slt H. G. NIVEN                       inconnu             inconnu

Lt avn R. W. G. NORRIS       1er Cdn               a survécu


Capt avn P. G. St.G. O’BRIAN  247e / 152e      a survécu  

Slt A. K. OGILVIE                       609e                    a survécu

Lt avn J. D. PATTISON               1er Cdn       a survécu


Slt O. J. PETERSON                 1er Cdn          tué – bataille d’Angleterre

Lt avn P. B. PITCHER              1er Cdn           a survécu

Sgt O. W. PORTER                   inconnu          inconnu

Slt G. R. PUSHMAN                 23e                              a survécu

Slt H. W. REILLEY                  64e / 66e                 tué – bataille d’Angleterre

Capt avn E. M. REYNO           1er Cdn            a survécu

Sgt L. V. P. J. RICKS               235e                             a survécu


Lt avn B. D. RUSSEL                 1er Cdn          a survécu

Slt K. M. SCLANDERS             242e                         tué – bataille d’Angleterre

Lt avn A. W. SMITH                 inconnu         inconnu

Capt avn F. M. SMITH             inconnu         inconnu

Lt avn J. D. SMITH                  73e                               tué

Lt avn R. R. SMITH                 229e                            a survécu

Lt avn R. SMITHER                1er Cdn            tué – bataille d’Angleterre  

                                                                            (On a écrit (Smithers) sur le tableau

                                                                             d’honneur de la RAF)

 Slt H. A. SPRAGUE                  3e                               a survécu

Lt avn W. P. SPRENGER        1er Cdn (401)  a survécu

Slt N. K. STANSFELD               inconnu           inconnu                           

Capt avn H. N. TAMBLYN       242e / 141e             tué

Lt avn C. W. TREVENA           1er Cdn (401)    a survécu

Slt A. A. G. TRUEMAN            253e                                tué – bataille d’Angleterre

                                                                                                 (Ses initiales sont (R.S.) sur le tableau

                                                                               d’honneur  de la RAF)

Capt avn P. S. TURNER          242e   a survécu  (Citoyen britannique. a immigré

                                                                                au Canada après la guerre.)

Slt H. C. UPTON                        43                   a survécu                        

Slt J. R. URWIN–MANN          inconnu         inconnu

Lt avn J. A. WALKER              111e                         a survécu

Lt avn J. R. WALKER              611e / 41e             tué

Slt C. A. B. WALLACE            3e                                  tué

Slt J. J. WALSH                         615e                          mort

Slt F. S. WATSON                     3e                                  tué

Slt R. R. WILSON                     111e                            tué – bataille d’Angleterre

Capt avn J. S. YOUNG             inconnu           inconnu

Lt avn A. McL YUILE               1er Cdn (401)  a survécu

Slt A. R. ZATONSKI                 79e                    tué    Classé comme un Canadien  

                                                                               sur le monument de la bataille      

                                                                               d'Angleterre, mais il était un

                                                                               Américain.



28/06/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Histoire pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres